Fortunes du canal IRC
» Coder, toujours coder

nojhan> ça va finir comme ça si personne ne se décide  le coder :)

Tomcat> comme d’hab :)

nojhan> et oui, refrain connu

nojhan> tu sais coder ?

<— Tomcat has quit (Ping timeout)



des jeunes pousses pour garder le canal

kikoo_> salut paparazzia

paparazzia> yop kikoo_

tidj> salut paparazzia

paparazzia> yo tidj

paparazzia> que des jeunes pousses pour garder le canal :)

PAP> vi

paparazzia> allez, zou, a+

PAP> a+

* paparazzia a quitté #esub

kikoo_> paparazzia, PAP c’est un vieux ; du poulpe mariné en boite de conserve et j’ai plus qu’ trouver le bon ouvre boite pour le déguster !

kikoo_> raaahhh

kikoo_> il est parti :-(

PAP> FLAGBOULET

tidj> PTDR

PAP> tu le voulais tu l’as eut

tidj> Magnifique genre je prépare ma vanne 3 plombe sur word avant de copier coller

kikoo_> j’aurai préféré le duel  mort

PAP> vi c’est ça

PAP> tu l’auras aussi



La connerie

nojhan> on devrait payer une taxe tellement on est cons

ghostfred> oui mais alors en dinars irakiens

ghostfred> tu as pas dinars irakiens ?

nojhan> jamais entre les repas

ghostfred> alors pourquoi tu dois payer pour ta connerie ?

nojhan> pour avoir la conscience tranquille



Il était tard

delfine> et ce  quelle heure ? :)

Seafire> 2h30 - 3h00 je crois

Seafire> j’ai codé un truc, mais je sais plus quoi

nojhan> je vous dis pas l’état de délabrement : "j’ai codé un truc, mais je sais plus quoi"



la psychose du flood

Jean-Maurice> Alors ? 7 torpilles en accrochage fort sur tes 2 soums ? Tu comptes t’en sortir comment ?

René-Hubert> Bah tranquille, je l’avais prévu. Je fais un kickflip holly boogie 720 le tour prochain, t’es mal.

Jean-Maurice> ????



Duel : Pierre feuilles ciseaux

nojhan> pie-re

tidj> feuille

tidj> gagné ;)

paparazzia> ?

geoorges> tidj : :)

geoorges> ciseaux ?

tidj> pie-re

tidj> regagné ;)

paparazzia> :)

geoorges> rahhhh



Les PPC jouent au BOT

Melchi je vais faire le bot cette nuit :)

Melchi ça me permettra de voir si cet affreux thefab passe en douce

tidj !seen thefab

tidj .... *** ca marche pas c’est quoi la commande :/

tidj arf je suis pas op ca doit être opur ca

ghostfred gagné :-)

Capt_Gob parce que ça fait quoi !seen thefab ?

ghostfred !seen thefab

Ocean Je ne sais pas qui est thefab.

ghostfred voir depuis quand un op du canal est passé

Capt_Gob oki

ghostfred !seen Capt_Gob

Ocean Je ne sais pas qui est Capt_Gob.

ghostfred heureusement nous si :-)

Capt_Gob Ocean : hé !! je suis l !!

Capt_Gob Ocean : si tu veux faire un duel, je t’attend en affectation, j’ai des soums de libre

Capt_Gob serpillère

Capt_Gob haha :)

ghostfred !seen Caeies[taff]

Ocean Caeies[taff] est sur le canal actuellement !

Capt_Gob !seen ghostfred

Capt_Gob le grand vide....

tidj Capt_Gob éspéce de gros boulet !

tidj tidj !seen thefab

tidj tidj .... *** ca marche pas c’est quoi la commande :/

tidj tidj arf je suis pas op ca doit être opur ca

Capt_Gob tidj : ha bon ? :)

* Capt_Gob le faisait exprès...

Capt_Gob c’est pas moi qui suis dans la guilde des boulets

Capt_Gob !seen guilde des boulet

* Capt_Gob océan2

* Capt_Gob s’appelle maintenant ocean2

ocean2 !seen guilde des boulets

ocean2 deux membres présent sur ce canal

ocean2 :)

ocean2 t’as vu ça marche

* ocean2 s’appelle maintenant Capt_Gob



Un compileur sachant compiler doit compiler aussi ses parties

nojhan> compte  rebours

nojhan> 20

Salann> lol

Little_Jo> 19

...

Little_Jo> 2

Little_Jo> 1

Little_Jo> 0

nojhan se nomme maintenant nojhan[compilator]

charly> 00000000000000000000000000

nojhan[compilator]> MERDE MES ORDRES !!!!



Ca fauche dur

nojhan> audrey-nico : vérifie quand même qu’il est bien branché sur la prise derrière l’ordi, tu dois avoir des faux contacts

ciel> attention pour les contacts, l’usage de faux est strictement interdit en France



Commentaires  la volée

Dormouse> je m’demandais juste comment un KRAKEN pouvait entendre  près de 5000 mètres un Swift  2 noeuds ?

(?)> c a toi le kraken ?

Dormouse> non, moi c’est le swift. qui va se manger la torp du Kraken



Dialogue de cacographes

Michman> nojhan, ne te risque pas  parler québécois, c’est une science qui prend du temps  se former

nojhan> Michman : certes, tu te risques bien  parler français toi (avec plus ou moins de bonheur d’ailleurs :-P )

Michman> le Francais est moins compliqué que le Québécois

nojhan> Michman : je te jure pour qqun qui te lit, ça saute pas aux yeux

(...)

Barnabe[LGA]> Michman, tu sors !

Michman> je sors ? les mecs, soyez plus explicites...

nojhan> Michman : ne te risque pas  parler français, c’est une science qui prend du temps  se former



” râge, ô désespoir, ô torpille ennemie

# Kikoo : ” râge, ô désespoir, ô torpille ennemie (13/09 - 21:38)

# Bbrice : N’ai je donc tant vécu que pour hair enki ? (14/09 - 14:30)

# Bbrice : Et ne suis je blanchi d’avoir tant simulé (14/09 - 14:31)

# Bbrice : Que pour voir en 3 tours tous mes marins noyés (14/09 - 14:31)

# Bbrice : :-) (14/09 - 14:31)

# Le Poulpe A Palmes : joli les amis, de véritables poètes==> Shakespeare ??? Dante ??? (si c’est de Shakespeare ???) allé quoi que je quitte la zop un peu moins inculte (meme pas vrai car demain j’aurai oublié) (14/09 - 14:36)

# Bbrice : Corneille.. le Cid... honte a toi !!!! on fait des efforts pour faire joli et voila... ppffffff (14/09 - 14:38)

# Bbrice : edit : PAP, Corneille l’ecrivain.. pas le chanteur... (14/09 - 14:38)



La solitude de la compilation

Harm> Hello

Harm> roh merde

Harm> J’ai cru qu’il y avait compile et j’ai passé mes ordres en catastrophe  21H06... On est dimanche :-/



Mot de passe

theFab> super j’ai trouvé un générateur de mot de passe prononcable

theFab> REGARDEZ CE QU’IL VIENT DE ME GENERER !!!

theFab> ejeculauto

theFab> imagine la gueule du directeur lorsqu’il recoit

theFab> son nouveau mot de passe

theFab> Votre mot de passe généré automatiquement est : ejeculauto



Eole atteint d’alzeihmer

paparazzia !seen nojhan

Eole nojhan a été vu(e) pour la dernière fois ici il y a 10 jours, 23 heures, 11 minutes.

paparazzia ah quand même :)

paparazzia quel père modèle :p

paparazzia !seen thefab

Eole Je ne sais pas qui est thefab.



Prends ta main

Capt_Gob> nojhan : quand me donne tu un cours ?

nojhan> prends toi par la main et lit un cours sur le web :)

Capt_Gob> ouais mais si je me tient par la main je peu plus me servir de mon PC !



Linux, c’est facile...

ghostfred> Salann, On_coule est allergique  nux depuis sa tentative d’installation

Salann> vous avez réussi  le perdre ?

ghostfred> Il s’est perdu tout seul, installer une version béta ça jamais été la meilleure solution pour une première install :)

Salann> sais pas, j’y connais rien en pingouin

On_coule> le pingouin, c’est facile : tu mets les CDs, tu suis ce qu’il y a  l’écran et tu reformates pour re-installer windobe :)



Le gaulois

De nos jours, tout le monde esubien est envahi par Enki. Tout ? Non, un groupe de pachas résite encore et toujours  l’envahisseur. € leur tête, un ancien pacha du nom de Charly.

[20:56] Fhamtaom > salut charly

[20:56] Charly > salut futur partenaire

[20:57] Fhamtaom > tu tombe bien

[20:57] Fhamtaom > j’ai une petite question

[20:57] Charly > je t’écoute

[20:57] Fhamtaom > je peux ?......

[20:57] Charly > mais je t’en prie

[20:58] Fhamtaom > Comment on fait pour télécharger dans un SAD les parties des coguildés ?

[20:58] Fhamtaom > j’ai vu que l’option existait sur Enki

[20:58] Charly > oui, sur Enki ça se fait

[20:59] Charly > perso je ne l’utilise jamais, mais je sais que ça existe

[20:59] Fhamtaom > j’ai essayé par le Soap mais les accès sont refusé

[20:59] Charly > bouge pas, je vais voir le code



Et le morpion alors ?

Barbapapa> hum si je continue comme ça je vais toucher le fond du classement

Barbapapa> on est éliminé si on a un score négatif ? :)

Barbapapa> en fait j’aurais du faire des onr ça m’aurait évité les conneries :))

nojhan> "vous êtes trop nul, ESub ne peut plus cautionner votre façon de jouer, essayez le morpion"



Un navigateur sachant browser

ghostfred> "les navigateurs dominants et minoritaires" c’est un terme marin comme les vents ?

tidj> ghostfred, lol ptdr

tidj> si madi avait dit ca il aurait pris un flag boulet ;)

ghostfred> ça ne se voit pas sur la page mais j’ai été boulet  mes débuts :-)

paparazzia> ghostfred : :)

ghostfred> il doit encore avoir des traces dans les différents articles de la gazette . Bon tout ça pour dire que je ne les trouve pas ces navigateurs, ils sont seulement visible dans la page du topESub ou aussi sur le site ? - voil une demande qui mérite un flag-

paparazzia> euh

paparazzia> navigateur = browser

paparazzia> IE, firefox, tout ça...

ghostfred> je savais bien que j’avais pas compris ! FLAGBOULET (c) que je m’auto-inflige :-p

paparazzia> (put1 je pensais pas que t’étais sérieux ! pour les navigateurs)



C’est pas moi

Ed> orion : on se demande qui est le plus fauteur de trouble ici :)

orion> entre qui et qui ? :)

Ed> entre orion et orion :p

orion> alors c’est l’autre



Etre vieux

ghostfred> donc j’ai pas encore 30 en fait...

nojhan> t’es encore jeune donc

ghostfred> vieux c quand ?

orion> 30ans

nojhan> paaaaaffff



La rage

nojhan> merde je sens le pétage de plomb qui arrive

Barbapapa> t’as mal aux dents ? :)




Rédaction
Esubologie
Divers
Culture
Analyse


Coupe 2009 - finale Le Marin Shadok / Charly
Ecrit par Charly le 18 avril 2010


TOUR 0

Charly Le Marin Shadok
Me voici donc en finale contre Le Marin Shadok. D’un côté je suis content de le retrouver car il m’avait éliminé au 2è tour de la Coupe 2007 sans réelle opposition de ma part et j’ai envie d’essayer de prendre ma revanche, de l’autre, je me dis que j’aurais préféré affronté un pacha non-guildé de Pierrlot ma victime en demi-finale.

Du coup, j’hésite longuement sur la tactique  adopter. Après longue réflexion et discussion avec Ghostfred, je choisis de conserver la tactique qui m’a permis d’atteindre la finale. Je sais qu’il y a un risque, car vu la complicité et l’entraide qui existe chez les BLAG, je ne me fais aucune illusion sur le fait que les CRs de la défaite de Pierrlot ont été longuement étudiés par ShaM. Mais je décide néanmoins de tenter le coup en me disant qu’il va pas me croire assez bête pour faire 2 fois d’affilée la même chose. Et puis vu les soums choisis par mon adversaire (2 Swift, 1 Shock, 1 Kraken), ça sent le combat tactique (comprenez de planqué) plutôt que le combat rapproché, donc autant aller le chercher. D’autre part, je connais un peu le jeu de mon adversaire et en particulier sa grande fierté  propos de sa précision (supérieure  80%). Je sais donc qu’il hésitera  2 fois avant de tirer, raison de plus pour ne pas l’attendre. Positionnement habituel : un Kraken et un Barracuda de chaque côté, Machu Pichu et Wonderwall  l’ouest, Valparaison et Baballe !  l’est. Je décide donc de me mettre en position de tir dès le tour 3 : un tir bloquant une avancée le long de la plage, l’autre plus dans l’axe.

Barrac-Krak-Barrac-Krak en face... d’où me vient cette étrange impression que ça va poutrer sévère ? Je prends une position résolument en retrait pour esquiver plus facilement les premières salves quand elles se présenteront.

TOUR 1

Charly Le Marin Shadok
Mise en position Rien  signaler.

TOUR 2

Charly Le Marin Shadok
Mise en position Rien  signaler.

TOUR 3

Charly Le Marin Shadok
voici donc le moment où je fais généralement feu. Mais d’un seul coup, le doute m’étreint. Et si ShaM finalement avait tout anticipé et s’apprêtait  me contrer avant même ma première salve. Du coup, je décide de modifier un peu ma tactique : au lieu de tirer et de croiser mes soums, je m’arrête pour repartir ensuite, l’idée derrière étant de retarder ma 1ere salve de quelques tours, histoire de ne pas lui faciliter la tâche. Rien  signaler.

TOUR 4

Charly Le Marin Shadok
On va réaccélérer tranquillement pour se remettre en position de tir. Rien  signaler.

TOUR 5

Charly Le Marin Shadok
Tout le monde est en place, le feu d’artifice peut commencer. De façon classique, je recentre mes soums pour la 2è salve en tirs croisés. Ah, le compteur de Torps de Charly fait un bond, je vais présenter le flanc  l’adversaire pour esquiver le plus facilement possible.

TOUR 6

Charly Le Marin Shadok
Bon, première information : ShaM a pas d » beaucoup avancer, mes torps n’ayant pas viré d’un iota. On verra ce qu’on obtient après le 2è tour de vie des torps. En attendant, je prépare quand même la 2è salve, et je repique les soums vers le centre pour contrer un éventuel petit coquin qui essaierait de s’enfuir. Mais que vois-je ?! Cette salve me rappelle furieusement celle que Charly a envoyée  Pierrlot en demi finale. € deux tours près c’est la même. ‡a, ça sent la stratégie standard bien rôdée. Et qui marche très bien, vu comme Pierrlot s’était trouvé en difficulté dès le tour 4. Alors normalement maintenant ça va être des tirs en croix.

TOUR 7

Charly Le Marin Shadok
Les premières informations intéressantes commencent  arriver : comme je m’y attendais, la 2è salve n’a pas viré non plus. Par contre, les torps de la première salve sont déj plus instructives : T7 a fait –6°, T10 +2, T8 –7° et T9 (le long de la plage est) +3°. J’en conclu donc qu’il a laissé ses soums dans le carré de départ et qu’ils sont entre mes 2 torpilles. La 2è salve ne devrait a priori pas trop l’embêter. Enki commence  chauffer et je rétrosimule pour essayer d’avoir une idée de la position des soums pour placer au mieux les miens. Je décide donc d’envoyer Valparaiso en éclaireur pour tenter de déblayer tout ça  l’est. Par contre, je ne tire plus, j’attends d’avoir les infos de la 2è salve d’une part, et d’autre part, ça ne servirait pas  grand chose puisque tous les soums sont dans les coins. Gagné ! ‡a se présente très bien, pour commencer Charly ne doit pas encore avoir détecté que j’ai un Swif calé contre la plage ouest, ensuite la troisième salve est censée arroser vers le milieu de la zdop, très loin de moi. Donc  moins d’une ruZe particulièrement machiavélique de la part de Charly, je peux préparer ma contre-attaque en toute sécurité.

TOUR 8

Charly Le Marin Shadok
Nouvelles infos du tour : T6 fait –5°, T4 fait +7°, T7 fait –5 et T5 fait +5°. Donc soit il a ses 2 fois 2 soums exactement entre mes jeux de torpilles, soit les Swift sont « protégés  » par leurs partenaires (Shock ou Kraken) plus bruyants. Pour en avoir le cœur net, je décide donc de tirer avec tout le monde, sauf Wonderwall bien s »r pour pas m’autoblaster. J’envoie Machu Pichu le long de la plage au cas où une torp arriverait et Baballe vient prêter main forte  Valparaison qui essaie de se faire plus discret. Ah tiens, il y avait deux tirs de prévus au compte-torps adverse mais finalement rien. C’est normal, maintenant il sait que ses premiers tirs ne m’ont pas mis la pression, je suis trop loin. Côté est mon Swif va probablement essuyer un tir croisé mais mon Krak va faire bouclier  décibels pour desserrer l’étau. Je me faufile le plus près que j’ose de la mâchoire que je vois, et pour l’autre dont j’ai reconstitué la position mais dont j’ignore le cap… je prie R()und. Côté ouest, si ma reconstitution est bonne ils sont en plein dans mes lignes de mire. Si Charly est trop confiant en ses premières salves c’est plié, sinon…  sa place je serais tenté d’esquiver petit côté, on va voir ce qu’on peut faire pour lui barrer cette issue.

TOUR 9

Charly Le Marin Shadok
ShaM a d » sentir le vent du boulet car il a tiré 3 torpilles (cf mon commentaire sur sa précision en intro). La bonne nouvelle c’est que je détecte tous les soums  l’est, et que j’ai une bonne idée des positions de ceux de l’ouest grâce aux torps. La mauvaise c’est que Valparaiso est très mal barré. Enki mouline  fond, même en positions réelles, ça casse. Je m’en remets alors  R()und en affinant mes ordres au mieux pour réduire le risque au minimum (50% de chances de le sauver). S’il s’en sort, je peux prendre un avantage sur la zone est, s’il coule, c’est foutu. Pour Baballe, je me rends compte qu’il est plutôt mal placé, alors je tente le contournement par la plage pour me laisser un peu de temps. Je tire avec les 2 histoire de gêner le Kraken (Loggarythme). A l’ouest, c’est un peu plus simple, je décide de tout jouer sur le Swift qui est le long de la plage en faisant pointer Machu Pichu et Wonderwall. Bon, ça sent le zéro blast sur la prise de contact même si Charly voudrait de me faire croire le contraire. On dirait bien qu’au petit jeu de celui-qui-passe-ses-ordres-le-plus-tard-possible-pour-tromper-l’ennemi j’ai perdu et ma première salve finira  l’eau. Je suis inquiet pour l’ouest : il peut encore raser la plage et s’en sortir avec une alerte R()und pas trop méchante... et s’il y arrive je suis très très mal, je vais peut-être devoir envoyer un soum au casse-pipes pour m’assurer que celui-l ne s’en sorte pas. Je tire quand même, en principe il ne connaît pas ma position et il ne se doute peut-être pas du danger qu’il court. Quant  mon Shock il n’est pas en danger immédiat mais ça peut encore venir, le moment n’est pas venu de faire face. Côté est l’étau ne s’est pas refermé sur moi, Charly tente une attaque grosso modo symétrique de la précédente sur mon autre soum. Je riposte, son Krak va devoir rester où il est pour éviter mon tir croisé et je lui fonce dessus pour en finir avec lui. Mon propre Krak est en danger, je bourrine pour sortir de la zone périlleuse.

TOUR 10

Charly Le Marin Shadok
Aïe ! Première perte de la partie, et elle est pour ma pomme. C’est la première fois de la Coupe que je n’ai pas le premier blast. Mauvais augure tout ça …Par contre, surprise, ça n’est pas Valparaiso mais Machu Pichu que j’ai perdu. Visiblement, le Swift  l’ouest pointant vers lui et je me suis jeter sur sa torp (comme en témoigne sa nouvelle position, il n’y croyait qu’ moitié). C’est un peu la déprime quand je découvre ce CR, je me dis que ça sent la bérézina, mes commentaires sur la partie traduisant mes pensées  ce moment-l . Et puis je me dis que le fait que Valparaiso s’en soit sorti est un signe et que je dois tenter le tout pour le tout. A l’ouest, la situation est simple, je sais qu’ terme Wonderwall est foutu, il me faut donc tenter d’emporter un soum adverse avec moi. Je tente le coup de poker : ShaM n’osera pas un face- -face car mon soum est plus maniable. De plus, il ne pourra pas prendre le risque d’anticiper un mouvement de Wonderwall vers Leppydopter le Shock car il mettrait le Swift potentiellement en danger si d’aventure je pointais sur lui. Je prends donc l’option qu’il va tenter de mettre le Swift  l’abri et qu’il ne me suivra pas de suite. Donc, je pars  fond les ballons vers le Shock avec l’idée que s’il a braqué  fond vers moi je puisse surfer une future torp du Swift. A l’est, c’est un peu fouilli, mais j’ai l’avantage d’avoir Valparaiso en retrait. Donc avec Baballe, c’est frein puissant pour contourner le Swift, sachant que le Kraken va trop vite pour me gêner ce tour-ci. Je me concentre donc sur le Swift. OUF ! Ma cible de l’ouest n’est pas passée. Par contre la torp qui est en train de sortir de la zdop au nord-est a du passer très très près de quelque chose et ça n’a pas pété, dommage. Dommage aussi pour ma contre-attaque de l’est, j’avais complètement oublié de prendre en compte cette esquive-l . Si j’avais bourriné un tout petit peu plus je n’aurais pas l’accrochage fort sur moi-même et Charly n’aurait pas les mains libres pour me prendre en sandwich, j’enrage. Mon Krak peut trouver son salut dans la fuite. Pour le Swif ça n’est pas la peine d’y songer, je vais tenter de viser l’autre soum adverse, celui qui est sorti de mon cône sonar. Côté ouest c’est gros comme une baleine, Charly va agresser la cible la moins proche en espérant un face- -face gagnant. Si j’osais parier l -dessus je pourrais peut-être choper son baffle avec mon Swif… mais je n’ose pas. Au lieu de ça je lui fonce dessus en comptant sur la distance d’activation des torps pour me sauver en cas de confrontation directe.

TOUR 11

Charly Le Marin Shadok
Pour le moment, tout se passe comme prévu. A l’ouest, je ne détecte plus le Swift, mais je reste sur mon idée première qu’il ne m’a pas suivi. Par contre Leppydopter n’a pas suffisamment braqué, si je tente de surfer, il va me plomber dans les 2 tours. Je vire donc  fond pour me mettre en position d’affrontement, sachant que normalement, il ne peut pas me gêner au prochain tour (d’où l’avantage d’avoir un soum super maniable). A l’est, ça se décante pas trop mal : le Kraken est parti  fond au nord me laissant le champ libre pour me concentrer sur le Swift. Baballe va donc tranquillement venir se mettre en position. Pour Valparaiso, j’hésite longuement, je teste et je reteste des dizaines d’ordre, et j’arrive finalement  un compromis qui me permet  la fois d’éviter tranquillement une éventuelle torp, d’éviter une éventuelle future collision (on en reparlera …) et de couvrir la zone sud (Baballe s’occupant du nord). Si tout se passe bien, d’ici 2 tours, je reviens dans le match. Ah c’est malin, j’aurais pu l’avoir facile ce baffle ! Alors que l on peut remettre le compteur  zéro et réengager le combat dans deux tours. Idem pour mon fuyard de l’est. Pour le Swif resté en arrière c’est super mal barré : ma cible a gardé assez de vitesse pour m’échapper, tout ce que je peux lui faire c’est lui interdire de me viser, mais nous savons bien qu’elle n’en a pas besoin, je suis déj assis sur un f »t de nitroglycérine.

TOUR 12

Charly Le Marin Shadok
A l’ouest, tout se passe comme prévu, j’imagine que le Swift revient se placer et que le Shock a viré  fond pour tenter un face- -face. Normalement, le Shock me couvre, donc pas de risque pour Wonderwall de voir une torp du Swift arriver. A l’est, ça se goupille pas mal du tout, le Swift est perdu, il n’échappera pas  la torp de Baballe. Néanmoins, pour éviter tout mauvaise surprise, je n’envoie pas Valparaiso tout de suite vers Loggarythme, je préfère assurer le blast sur le Swift (il existait une possibilité soit de collision, soit qu’il tente de faire un aimant). Par contre, Baballe lui s’en va affronter le Kraken de ShaM. J’essaye de mettre le soum que je vois entre moi et la torpille qui va m’arriver dans le baffle. La grande question c’est : est-ce que mon bouclier improvisé va faire profil sonore bas pour assurer ma perte ou bien s’éloigner (peut-être au risque de me louper) pour assurer son avenir ?

TOUR 13

Charly Le Marin Shadok
Et voil , égalisation !! La situation commence  se décanter : tous mes soums sont détectés et il ne me manque que le 2è Swift adverse au sonar. Côté ouest, le face- -face tant de fois retardé a enfin lieu. Léger avantage au Shock qui est mieux orienté que Wonderwall. Néanmoins, une fois de plus les ordres sont simples : éviter la torp. Je tente un petit coup de bluff sur les commentaires de la zop en faisant croire que Wonderwall va y passer, mais je sais pertinemment qu’il en réchappe sans problème. De la même façon, le Shock ne craint rien, mais je tire quand même. Donc j’évite la torp et au tour suivant, je braque  fond vers la position estimée sur Swift, pour poursuivre dans mon idée d’en amener un avec moi dans la tombe. A l’est, je suis bien embêté pour les ordres, car Valparaiso n’est pas bien placé d’une part, et que mes 2 soums sont détectés. J’hésite longuement sur la position  tenir, persuadé qu’il va tenter le face- -face pour m’en couler un en même temps qu’il perd le sien (c’est ce que j’aurais fait  sa place, et c’est d’ailleurs ce que j’essaie de faire  l’ouest). Bref, après de longues réflexions, je choisis des ordres moyens, on verra bien. J’envoie quand même un petit pruneau avec Baballe, au cas où il essaierait de venir  fond sur Baballe (mais la logique voudrait qu’il choisisse Valparaiso). Loupé. La fusion des CR nous dira si j’avais une petite chance de survie ou si je me suis fait des crampes de cerveau pour rien. Un blast partout, j’ai l’avantage du premier blast. Désormais des deux côtés de la zdop la chasse au Krak est ouverte. Charly essaye de me faire croire qu’il est fichu  l’ouest, je me laisse  moitié prendre  son bobard en tirant en pure perte. Par contre je vais essayer de le choper lors de son esquive vers l’est,  l’aide de mon Swif qui est pour l’instant en retrait. Côté est je présente prudemment le flanc et je prépare un tir longue portée pour aider  coincer la proie de l’ouest.

TOUR 14

Charly Le Marin Shadok
Comme prévu  l’ouest, tout le monde a évité les torps. Par contre, le Swift s’avère être beaucoup plus près que ce que je pensais, je l’ai maintenant dans le rétro ( moins que ce ne soit l’angle mort ?). Bref, encore une fois, les ordres sont vite trouvés : on freine  bloc et on tente un nouveau face- -face ce coup-ci contre le Swift. A l’est, grosse surprise, le Kraken refuse le combat ! Du coup, je me sens pousser des ailes : il me semble que je peux l’avoir avant la fin de la partie. Ca risque d’être long, le temps de l’amener en position de blast, mais en 6 tours, c’est réalisable. Donc je place Valparaiso pour contrer un éventuel retour dans la zone où il me détectait au tour précédent, et Baballe prend la zone ouest. Caramba, encore loupé. Ma proie a esquivé plus fort que je l’escomptais. Pour l’instant je vise l où elle va se trouver si elle pile. Et je tire grosso modo dans sa direction depuis l’est. En préparant ce tir j’ai perdu de vue mes chasseurs, du coup. Je bourrine vers le sud pour les contourner.

TOUR 15

Charly Le Marin Shadok
Bon bin l , c’est la fin pour Wonderwall, le Swift n’ayant lui pas refusé le combat. J’ai beau simulé dans tous les sens, j’y passe  tous les coups. Le Swift lui a une petite chance de s’en sortir (33% en fait) car je n’ai que ses positions arrondies. En résumé, 1/ on oublie pas de tirer, 2/ au cas où lui oublie, je fonce vers le Shock, pas question de partir vers le nord pour lui tourner le dos. A l’ouest, ShaM a senti le coup alors il tente de me contourner. Mais comme je suis  faible vitesse, je peux toujours me placer. Comme je le disais plus haut, ça va être long, mais ça reste jouable. Les simulations durent des heures pour trouver les ordres ad hoc. Au final, Baballe couvre le sud, et Valparaiso s’arrête en couvrant par avance la zone est. Aaaargh ! R()und, R()und, pourquoi m’as-tu abandonné ? Pourquoi m’avais-tu dit au tour d’avant qu’en cas de face- -face je m’en sortais  270m alors que maintenant tu dis 180m ? Méssant R()und, vilain ! Le monde est tropinzuste ! Bon, alors comment réussir  faire mieux qu’un blast mutuel ? Le seul atout que j’aie c’est ma torp qui arrive derrière Charly : s’il fait demi-tour sur place il peut l’éviter, sinon il est cuit. Mais il ne va pas faire du sur-place si je lui tire dessus  bout portant. Par contre si je tire on meurt tous les deux, alors que si je m’abstiens il est probable que la distance d’activation des torps me sauvera… mais si j’accélère pour profiter de la distance d’activation je vais faire du bruit et Charly peut d’autant mieux se sauver en pivotant sur place… mais il ne le fera pas… ou si ? Après moult neurones foulés, je décide d’esquiver en faisant semblant de tirer jusqu’ la dernière minute et en vidant le tube  12h59. L’idée directrice est que si je ne peux plus me fier  R()und ma meilleure chance est encore d’espérer un faux-pas adverse.

TOUR 16

Charly Le Marin Shadok
Bon, bin j’ai bien perdu Wonderwall, mais pas de la façon que je pensais : il y a eu collision avec le Swift. En fait vu que ma torpille est présente sur la zop et pas la sienne, j’en conclus qu’il n’a même pas tiré et qu’il a évité ma torp ! C’est ce qu’on appelle se bouffer la feuille de match. Tant mieux pour moi, mais j’aurais quand même préféré le blast mutuel. Au final, mon entreprise d’en amener un dans la tombe avec moi a fonctionné. A l’ouest, j’ai bien anticipé les ordres et Baballe est bien placé. Comme ça fait déj quelques tours que je détecte le Kraken, j’ai eu le temps d’affiner l’incertitude sur ses positions : je n’ai plus qu’une petite erreur de 9m sur x et 12 sur y. Après de nombreuses simulations, j’arrive enfin  des ordres satisfaisants : Baballe tire et couvre la zone sud/sud-est (normalement il s’en sort sans trop de difficultés), et Valparaiso couvre la zone est. A mon sens, tout est sous contrôle, s’il décide de retenter une accélération pour un contournement par l’est, j’aurais encore le temps de le prendre  revers avant la fin. Bref, je commence  croire que tous mes efforts vont porter leur fruit, et j’entrevois un petit espoir de victoire … Quant  Leppydopterr le Shock, je me dis qu’il va s »rement foncer vers la zone est pour tenter de venir réaliser un blast supplémentaire qui lui permettrait de reprendre la tête après la perte éventuelle de Loggarythme. Et voil le beau résultat de mes machinations : une collision. Mon plan distance d’activation a marché, ma torp  revers a bien accroché, mais voil , on a tous les deux esquivé vers le sud… et paf. Bon, d’accord, c’était de la logique Shadok, plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. Alors je fais quoi maintenant avec ce Shock tout perdu l -bas  l’ouest et qui ne sera pas opérationnel avant trois tours ? Eh bien je laisse entendre dans les commentaires que la zdop est finie pour lui mais discrètement je le ramène quand même, on ne sait jamais, ça peut servir. Côté est ça chauffe, heureusement que je n’ai pas ralenti  fond dans le virage, je ne m’attendais pas  avoir si vite la pression. J’ai une chance  tenter  vitesse  peu près constante mais Charly va m’attendre sur cette issue-l . Je commence sérieusement  étudier l’option fuite en avant pour sauver ma carcasse. Boucler mon tour et surfer vers le coin nord-ouest. ‡a pourrait le faire si Charly n’entame la poursuite qu’au tour suivant, mais il va anticiper et orienter un soum vers le nord-est pour barrer aussi cette issue-l . Seule solution, contourner au raz de ses positions pour bénéficier de la distance d’activation, et ensuite je devrais encore pouvoir partir en surf. Peut-être même que j’aurai l’opportunité de camper l en attendant la cavalerie. € moins que Charly tente un truc bizarre et qu’on se rentre encore dedans, ce qui ne serait pas une mauvaise chose vu le pétrin où je me trouve. € partir de ce tour j’utilise le Compiler Round, activé grâce  l’assistance de Charly lui-même. Grand fair-play, l je dis Monsieur.

TOUR 17

Charly Le Marin Shadok
Enfer et damnation !!! Comme je m’y attendais, ShaM a évité la torp de Baballe. Par contre, il a fait un truc auquel je ne m’attendais pas du tout : il a foncé directement sur Valparaiso, nos 2 soums se retrouvant  100m l’un de l’autre (positions arrondies). Autant dire que la collision est inévitable. Vu le contexte de la partie (1er blast réalisé par ShaM et le fait qu’un blast sur Loggarythme me permettait de prendre la tête), je ne peux m’empêcher de penser que cette collision est volontaire. Bref, je suis écœuré, pas tant par la perte de la partie (car l’issue ne fait désormais aucun doute), que par la méthode pour y parvenir. J’hésite un moment sur la suite  donner : soit tenter le tout pour le tout en fonçant vers la zone du Shock, soit me planquer et attendre, mesquin, pour empocher les 1000 points ( défaut du titre). Finalement, je décide d’aller vers la zone doucement, pensant que le Shock est resté dans son coin (étant donné que je considère la collision préméditée, il n’y avait aucun intérêt  faire prendre un risque au Shock). Eh ben voil , on est  une poignée de minitours d’une nouvelle collision. Si j’avais su j’aurais appuyé plus sur le champignon et je serais déj en route vers la sortie de secours. Côté ouest je freine pour préserver mon incognito. Un Shock contre un Krak, il aurait bien encore le temps de me trouer si je n’y prends pas garde.

TOUR 18

Charly Le Marin Shadok
Voil , la collision est l , je tente un dernier coup en accélérant vers la zone pour tirer au prochain tour et dégager, sur un malentendu, on sait jamais … Plus personne en vue mais le dernier adversaire est dans mon rayon d’action. Droit devant aux dernières nouvelles. Alors, est-ce que Charly s’est laissé bluffer ou bien est-ce qu’il va esquiver ? € sa place je ne serais déj plus l où j’ai été vu pour la dernière fois. C’est sans grand espoir mais qui ne tente rien n’a rien : je tire ( 12h59 pour ne pas donner l’alarme) et j’amorce une fuite vers le nord-est en cas de riposte.

TOUR 19

Charly Le Marin Shadok
Bon bin ce coup-ci c’est fini pour de bon, mon dernier soum est au fond, blasté par le Shock. Peut-être qu’il n’était pas resté si attentiste que ça ?

En conclusion, cette finale f »t âpre et disputée, et s’est jouée sur un coup de dé. ShaM a bien tiré profit de son avantage de départ en ayant une bonne idée de ma stratégie. Peut-être aurais-je d » en changer ? Au final, ce match me laisse un go »t âcre dans la bouche, car j’ai réellement entrevu la victoire et ça s’est joué sur une roublardise de mon adversaire. Je n’ai pas vraiment le sentiment d’avoir été moins bon, juste moins filou … Bravo quand même  ShaM, même si mon estime pour ce pacha a un peu diminué suite  cette finale, tout d’abord par la méthode, et ensuite par son absence de témoignages  l’issue de la partie (pour ma part, j’ai toujours rendu un hommage  mon vaincu sur les autres tours de la Coupe)

Miracle, ça a blasté !

Pfiou, on peut souffler maintenant. Le match fut rude, dans le bluff comme dans l’eau. Bien  la hauteur de l’enjeu.





Rpondre l'article




Auteur de l'article : Charly

le plus grand boulet du jeu, même si certains m’offrent une rude concurrence (Piloow, Michman, je vous salue...)



Rponse de Michman le 17 juin 2010

Tres beau match !! J’aime beaucoup les commentaires, ils demontrent comment 2 personnes peuvent voir une meme situation de 2 points de vue parfois tres differents !

Je remarque toutefois 2 points : ShaM qui ne se preoccupe pas des collisions ( ce que je ne lui reproche pas du tout ), et Charly qui semble travailler tres fort avec son simu !

Ca me redonne vraiment le gout de jouer ! :D




 
Rponse de Le Marin Shadok le 23 avril 2010

Bin non Ogotaï, justement je ne t’ai pas battu. C’est pourtant pas faute d’avoir essayé.




 
Rponse de le 21 avril 2010

Bel article consécutif  cette partie. J’avais vu les CRs, vos proses ne m’ont pas fait changer d’avis. :-) Cette finale est en demi-teinte, gâchée oserais-je dire par ce que je considère comme de l’anti-jeu (les collisions recherchées). Si vous aviez réellement été "de la même force" Marin Shadok n’aurait pas eu besoin de recourir  ce genre de méthode. Maintenant le jeu reste tel qu’il est, tant que ce n’est pas précisé dans le règlement, tout est permis.




 
Rponse de Ogotaï le 19 avril 2010

Merci Messieurs de nous faire partager cette finale.
Bravo au vainqueur (qui m’a vaincu...), tous mes respects au vaincu (qui a un coeur) (désolé) pour son fair-play.




 
Rponse de Le Marin Shadok le 19 avril 2010

Toutes mes excuses pour le manque de politesse, Charly.  vrai dire je n’ai pas osé te faire de compliment, j’avais l’impression que tu boudais et que tu le prendrais mal.

Pour moi c’est évident que nous somme de la même force. Si j’ai proposé de faire cet article c’est pour que tout le monde puisse le constater : ce qui nous a départagé c’est que je suis le plus méchant. Un peu aussi pour me défendre au sujet des collisions : oui, je les considère comme un moyen envisageable de gagner le match (d’ailleurs si j’avais loupé Machu Pichu je lui serais peut-être bien rentré dedans pour être certain de ne pas l’avoir dans le dos) mais non, je n’ai pas choisi ce moyen délibérément pour te priver de points de classement. Ce serait vraiment trop mesquin, même de ma part.




 
Rponse de Kikoo le 19 avril 2010

Sympa !

Merci pour ce match au demeurant très intéressant.




 




Dans la mme rubrique

Mac Baleine australe
Ecrit par ellipse2v, kikoo le 11 décembre 2009
Club Bopyre 2 - Aster vs MST
Ecrit par ellipse2v, geoorges, tidj le 27 mai 2008
Certains se font face...VI
Ecrit par Capt_Gob le 26 mai 2008
Certains se font face... V
Ecrit par Capt_Gob le 19 mai 2008
Certains se font face... IV
Ecrit par Capt_Gob le 5 mai 2008
Certains se font face... III
Ecrit par Capt_Gob le 29 avril 2008
Certains se font face... II
Ecrit par Capt_Gob le 21 avril 2008
Certains se font face...
Ecrit par Capt_Gob le 15 avril 2008
(...)





| Rédaction | Esubologie | Divers | Culture | Analyse |

| GAZ'ESUB | PLAN DU SITE | ADMIN |